(FR) – Lexique de termes relatifs à la poésie | Michael E. Lane


“Lexique de termes relatifs à la poésie (Michael E. Lane)”

Sourced through Scoop.it from: www.appstate.edu

Shared by Núria de Andrés on Twitter

(FR) (PDF) – Les mots du plaisir | Eric Cobast


“Il y a quelques années déjà le programme du Concours portait sur « Le Bonheur » et le sujet proposé par HEC était formulé en ces termes : « Du Bonheur, il n’y a rien à dire ». C’était mettre le doigt sur la diffi culté à représenter ce bonheur, à le traduire, voire le communiquer ou le transmettre. Kant, de fait, le considérait comme un idéal, non de la raison mais de l’imagination. Il y voyait un concept si indéterminé, que, malgré le désir qu’a tout homme d’arriver à être heureux, personne ne peut jamais dire en termes précis et cohérents ce que véritablement il désire et il veut. Du plaisir en va-t-il de même ? Car si Bonheur et Plaisir se laissent depuis l’Antiquité défi nir l’un par l’autre, se distinguant évidemment l’un de l’autre pour mieux s’opposer l’un à l’autre. Ainsi L’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert commence par défi nir le Bonheur pour finir par le confronter au Plaisir : Le Bonheur est un état, une situation telle qu’on en désirerait la durée sans changement ; et en cela le bonheur est différent du plaisir qui n’est qu’un sentiment agréable, mais court et passager, et qui ne peut jamais être un état. Le Bonheur aurait bien plutôt le privilège de pouvoir en être un. Le Plaisir serait-il l’expérience dégradée, parce qu’éphémère, d’un Bonheur par défi nition pérenne ? Une expérience tout aussi ineffable ?”

Sourced through Scoop.it from: www.inseec-bs.com

Shared by Núria de Andrés on Twitter

PDF file, 34 pages

(FR) (PDF) – Petite fabrique de vocabulaire : dictionnaire des elements de formation | lerobert.com


“Cette « Petite fabrique » est destinée à guider le lecteur dans la compréhension de la morphologie du français. Elle a été conçue comme un complément pédagogique et pratique à la présentation de la formation des mots (ou morphologie), telle qu’elle est faite dans le corps du dictionnaire. Elle se compose de deux parties : le « Dictionnaire des éléments de formation » et le « Dictionnaire des suffi xes du français ». Ces deux dictionnaires sont construits de manière similaire, chacun selon ses propres objectifs. Les deux manifestent comment, en français, on a formé et on peut former des mots en ajoutant à une base (un mot ou un radical) un élément de formation. La liaison obligatoire qui fait de ces éléments des morphèmes (c’est-à-dire des unités minimales de signifi cation) est représentée par un tiret placé à l’endroit de la liaison (par exemple dans arbori-, -ambule ou, pour les suffi xes, -erie). Les éléments retenus font, comme dans le dictionnaire lui-même, l’objet d’un article avec une entrée et un développement. Quand deux éléments différents (par l’origine ou le sens) ont la même forme, ils sont numérotés, comme les homonymes dans le dictionnaire ; dans ce cas, les indications sur leur étymologie et sur leur valeur sémantique permettent de les différencier. Chaque élément possède une rubrique étymologique, qui donne son origine. Dans le texte des articles, les renvois à d’autres éléments sont présentés par une flèche (comme les renvois à des mots dans le dictionnaire) ; dans les étymologies, les renvois se rapportent à l’étymologie des autres éléments.”

Sourced through Scoop.it from: www.lerobert.com

Shared by Núria de Andrés on Twitter

PDF file, 16 pages

(FR) (PDF) – Vocabulaire expressif et descriptif | ecoles.csmv.qc.ca


“La rédaction d’un texte, qu’il soit narratif ou expressif, comporte de nombreuses difficultés et requiert une multitude d’habiletés. Quand nous écrivons, nous souhaitons accrocher nos lecteurs, les entraîner dans notre univers fictif, les faire rire, pleurer, ou même réfléchir… Malheureusement, il arrive parfois que nos personnages refusent de prendre vie ou que les sentiments, les goûts et les opinions que nous voulions exprimer ne prennent aucune profondeur. Et si cela n’était dû qu’à notre manque de vocabulaire? En effet, le choix des mots est capital lorsque nous voulons véhiculer certaines idées ou lorsque nous voulons raconter et décrire une situation donnée. Ce document comporte donc une liste de mots qui vous aideront sûrement à bien refléter sur papier toutes les richesses de votre imaginaire.”

Sourced through Scoop.it from: lemoyne-diberville.ecoles.csmv.qc.ca

Shared by Núria de Andrés on Twitter

PDF file, 12 pages

(FR) – Cartographie : glossaire et légendes | bibliotheques-clermontcommunaute.net


“Cartographie en Auvergne, Glossaire et légendes.”

Sourced through Scoop.it from: www.bibliotheques-clermontcommunaute.net

Shared by Núria de Andrés on Twitter

(EN) (DE) – Mechanical Engineering Glossary | item24.com


“Glossary – Dictionary – Translations
The world of mechanical engineering.
item Industrietechnik GmbH is the leading developer and supplier of building kit systems for industrial applications. As an innovative company, we want to support a system of education and knowledge transfer that prepares us for the future. We hope this technical glossary will be a helpful resource throughout your studies and your chosen career.”

Sourced through Scoop.it from: glossar.item24.com

Shared by Núria de Andrés on Twitter

(CAT) (€) – Manage your terminology with Interplex | Peter SAND


“Virtually all interpreters produce glossaries to help them prepare for meetings. Some colleagues keep their nuggets of information stored on scraps of paper which they can hopefully find in their moment of need.

Others have taken to producing glossaries on their computers, either to be printed out before going to the meeting, or kept on a laptop which they can actually use while they are on the job.

There are a number of computer programmes that can be used to compile vocabulary lists or expressions and which can be used for consulting or searching. Most of the professional programmes developed for translators, however, are far too complicated and detailed for use in the booth by interpreters. Some colleagues are happy to produce word lists in Word or Excel, both of which present many advantages but are too …”

Sourced through Scoop.it from: aiic.net