(FR) – Traduire des normes | Jacques Assael, Céline Bodo, Patricia Cohen, Pierrick Jeancolas et Annie Lestrade


Snap10.png

Le développement fulgurant des nouveaux outils d’information et de communication ainsi que la mondialisation sans cesse croissante des échanges de biens et de services requièrent de plus en plus d’interopérabilité. Le souci des acteurs politiques et socio-économiques d’aujourd’hui est de favoriser cette interopérabilité, tout en mettant à disposition des consommateurs des produits de qualité, respectueux de l’environnement, inoffensifs pour la santé et répondant à de strictes conditions de sécurité.

La normalisation ne peut donc être qu’internationale et qui dit « international » dit « multilingue ». La traduction s’avère désormais une étape primordiale dans la création et la mise à jour des normes.

Les domaines de traduction sont nombreux. Pour s’en convaincre, il suffit de consulter la liste des secteurs techniques de l’AFNOR :

Aéronautique et spatial, Agroalimentaire, Automobiles, Banques/Assurances/Finances, Biens de consommation/Sports et loisirs, Construction, Eau et assainissement, Énergie, Industrie, Santé et médico-social, Services, Technologies de l’information et de …


via Traduire, la revue de la Société français des traducteurs

Advertisements

Leave a comment

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s